Qui suis-je ?

Je m'appelle Joëlle et suis née en 1998 à Payerne. En fin d'année 2018, j'ai eu le plaisir d'ouvrir mon petit cabinet dans un quartier de cette ville où j'ai grandi.

Enfant déjà, j'ai commencé à être très à l'écoute de mon entourage et soucieuse de son bien-être. Cette curiosité et empathie m'ont poussée très vite à trouver des moyens pour apporter du réconfort aux personnes qui m'étaient chères. Ce n'était que de petites intentions mais ces dernières suffisaient souvent à décrocher un sourire, pour mon plus grand bonheur. C'était simple : rendre heureux me rendait heureuse.

Au début de mon adolescence, quelques soucis de santé m'ont poussée à me concentrer sur moi. C'est pourquoi j'ai eu recours à des thérapies alternatives, qui m'ont beaucoup aidée. A travers celles-ci,  j'ai découvert les massages thérapeutiques et le coup de foudre pour cet univers a été immédiat. Et si j'en faisais mon métier ?

Après ma scolarité et deux ans de gymnase, j'ai pris un temps pour reposer mon corps et mon esprit qui avaient été durement chahutés pendant de nombreuses années. J'ai appris à connaître mon corps, ses limites, la façon de les repousser, la patience, la persévérance, la spiritualité, ... Grâce à ce repos et une famille aimante, c'est rétablie et motivée que j'ai commencé mon chemin professionnel.

Ainsi, j'ai suivi la formation de base d'esthéticienne à L'ASEPIB (Association Suisse des Esthéticiennes Propriétaires d'Instituts de beauté) à Villars-sur-Glâne. Une expérience enrichissante qui a comblé ma curiosité du fonctionnement de la peau, de l'univers de la beauté en général et qui m'a permise d'avoir une première approche dans les massages. La passion pour ce métier m'a très vite envahie et j'ai décidé d'ouvrir mon propre institut dès l'obtention de mon diplôme.

C'est à 20 ans que je fête cette nouvelle étape et développe petit à petit mon entreprise. D'abord en créant des maquillages artistiques et ensuite en suivant deux nouvelles formations. Une première à nouveau au sein de l'ASEPIB, afin d'acquérir les techniques nécessaires pour réaliser des massages relaxants, en particulier le Lomi-Lomi. Puis la deuxième à l'école Atlas et Bien-être à Renens, dans laquelle j'apprends la méthode du reboutement qui vient confirmer ma vocation pour le métier de masseur.

Toujours autant passionnée, je continue à orienter mon activité dans une approche thérapeutique, tout en gardant certains soins d'esthétiques réalisés avec des produits naturels.

Bienvenue dans mon univers !

Joëlle Rohrbach